A l'heure des résultats de fin d'année et des remises de diplômes,

j'ai la grande joie de vous faire-part d'une belle nouvelle :

La Commission Régionale des Qualifications de Normandie (CMA région Normandie) vient de m'attribuer

le Titre de Maître-Artisan en Métier d'Art.

 

Je vous livre ci-dessous la lettre que j'ai rédigée à l'adresse de cette commission,

lettre qui venait s'ajouter  à un dossier minutieusement complété !

 

C'est l'occasion pour moi de vous remercier pour votre fidélité

et votre confiance au fil de toutes ces années !

Et l'aventure continue !!!!!

"Mesdames, Messieurs, 

Ni mon cursus d'études, ni mon premier parcours professionnel ne me destinaient à embrasser un métier d'artisan.  Diplômée en commerce international, polyglotte, une carrière de cadre export s'ouvrait à moi.  Mais c'est l'envie profonde d'exercer un métier passion qui a dicté ce choix de reconversion. Dotée de facultés manuelles et créatives, ayant découvert très jeune le métier de modiste, c'est vers cet art du chapeau que je me suis tournée. Une année de formation, dispensée par de grands talents de la profession, m'a conduite à l'obtention du CAP Mode et Chapellerie. Quelle fierté alors de devenir artisan, d'autant plus avec sa mention si spécifique de Métier d'Art !

Forte de ce CAP, j'ai décidé de créer mon atelier de modiste, au coeur de la campagne cauchoise, avec pour objectif de vivre de ce métier, mais aussi de valoriser à la fois mon savoir-faire et la dynamique de nos territoires ruraux.  Consciente de la difficulté de démarrer une activité rare, dans un lieu insolite de surcroît, et fière de porter haut et fort les couleurs d'un artisanat d'art, j'ai eu à coeur de donner une vitrine à mon métier par une présence soutenue sur internet, avec l'animation d'un blog qui compte aujourd'hui plus de 115 000 visiteurs, une page Facebook et un compte Instagram plus récemment, par de nombreux contacts avec la presse locale et nationale, que je ne manque pas de solliciter et qui m'a accordé à ce jour une soixantaine d'articles, deux reportages sur la télévision régionale France 3, une participation à une émission sur la Chaîne Normande.... Je multiplie par ailleurs les participations à des marchés de créateurs, à des festivals, à des concours, à des expositions, à des salons en France et à l'étranger. J'ai eu l'occasion à de nombreuses reprises de faire de mini-conférences sur mon métier, au sein de club services mais aussi lors d'assemblées générales de diverses caisses de Crédit Agricole.  Par ces différentes actions, je  souhaite donner un éclairage nouveau sur ce métier peu connu, y attirer des vocations, montrer combien l'artisanat est source d'épanouissement. J'accueille également au sein de mon atelier des visiteurs, lors de portes ouvertes ou lors de rencontres programmées où je démontre mon métier.

Communiquer mais aussi transmettre ! Au cours de ces 13 années d'activité, j'ai accueilli plus d'une vingtaine de stagiaires, certains élèves de 3ème  dans le cadre des "stages de découverte ", questionnés par une orientation compliquée, et pour qui c'est une courte immersion dans le monde l'artisanat, parfois véritable déclic ; mais également de très nombreux élèves des filières professionnelles du type BAC Métiers de la Mode et du Vêtement, des Lycées de Rouen, Yvetot, Le Havre mais aussi Paris et Coutances, lycées spécifiquement dédiés aux métiers d'Art. J'ai également pu accueillir des adultes en reconversion ou encore une jeune costumière allemande qui souhaitait ajouter cette compétence à son cursus. J'ai la chance d'exercer un métier rare et j'ai plaisir à transmettre un savoir-faire et les gestes ancestraux qui le caractérisent.

Transmettre mais aussi apprendre ! Comme dans tout métier, chaque jour offre  de nouveaux challenges créatifs ou techniques, et il est passionnant de relever ces défis. La formation est une belle opportunité d'améliorer son geste. J'ai pu bénéficier à plusieurs reprises de  cycles de formations techniques, dispensées par de grands professionnels, au centre de formation de l'Atelier-Musée du Chapeau à Chazelles-sur-Lyon. Aussi, j'ai souhaité me confronter au jugement de mes pairs en m'inscrivant au concours d'un des Meilleurs Ouvriers de France. Même si je n'ai pas décroché ma place pour les épreuves ultimes, ma participation aux  pré-sélections et la préparation qu'a demandée ce concours  constituent une merveilleuse expérience, et ont été l'occasion de faire  de belles rencontres et de créer de nouveaux liens professionnels.

Apprendre pour créer ! Créer c'est l'essence même de mon métier, au service d'une clientèle très éclectique : de 7 à 97 ans, femmes et hommes, pour le quotidien comme pour l'hors du commun, des créations classiques ou excentriques, minimalistes ou immenses, pour toutes les saisons.... mais toujours des pièces uniques et créées sur mesure. Créer après avoir écouté, observé, compris, ressenti, toujours dans une direction : apporter à chacun et chacune une note d'élégance, avec la signature d'un artisan en métiers d'art.

Honorée en 2006 par la qualification d'Artisan  en métiers d'Art, je souhaite aujourd'hui obtenir le titre de Maître Artisan, de manière à perpétuer mes différentes actions en leur donnant davantage de poids, dans le respect des valeurs de l'Artisanat d'Art qui sont les miennes : le souci d'une qualité irréprochable, une démarche artistique cohérente, la mise en avant d'un savoir-faire authentique, la valorisation du fait-main et du Made in Normandie. La passion de mon métier et mes aptitudes à communiquer me semblent être des atouts à mettre au service de l'Artisanat d'Art, que je veux ainsi continuer à faire rayonner localement mais également au-delà de nos frontières.

Je vous remercie de l'intérêt que vous porterez à ma candidature "